Lot 48
120 000 - 150 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Auguste RODIN - 1840-1917

MAIN GAUCHE DE PIANISTE, GRAND MODÈLE
Bronze à patine vert richement nuancé noir signé «A. Rodin» et n° 5.
Marque du fondeur «Georges RUDIER fondeur Paris» et copyright du Musée Rodin «© by musée Rodin 1967».
Douze
ÉPREUVEs ont été tirées entre 1965 et 1971 dont Brooklyn Museum (n° 1) et Soumaya
Museum à Mexico (n° 6). Fragments ou oeuvres élémentaires, souvent de petites dimensions, les mains furent essentiellement modelées par Rodin dans la décennie de la Porte de l'Enfer (1880- 1890). Peu de ces mains, qui peuvent être qualifiées d'expression, furent éditées par Rodin luimême.
Seuls quelques-unes ont trouvé de son vivant leur traduction en bronze comme la Grande main crispée, la Main de Dieu ou la Main droite demi-fermée. Mais c'est surtout après la mort de l'artiste, sous l'impulsion du Baron Chasseriau, que le musée mettra en évidence qu'il fut le premier sculpteur à avoir multiplié ces variations.
Conçue en dehors des séries, allongée et puissante, dorée d'une force étonnante, la Grande main du pianiste est une des rares à être traitées plus que grandeur nature en dimension. De fait, union ou possible complémentarité entre sculpture et musique, elle est une des plus importantes du corpus.
L'édition a rencontré un succès évident puisque commencé en 1965 par le musée, elle est épuisée en 1971 avec douze exemplaires fondus dont cette
ÉPREUVE en 1967 la «N 5» revêtue d'une patine vert émeraude nuancé noir qui révèle la qualité du modelé et la peau du bronze.
Cette oeuvre a été incluse dans les archives du Comité Auguste Rodin en vue de la publication du catalogue critique de l'oeuvre sculpté d'Auguste Rodin sous le n° 2013-4250B. Une attestation du Comité Rodin sera remise à l'acquéreur.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue